Monument des Wurtembergeois : la presse en parle

Ecoutez le texteEcoutez le texte
 

En 1910, le monument des Wurtembergeois est érigé par la Société wurtembergeoise des anciens combattants, en mémoire des soldats allemands morts lors de la bataille de Champigny, en 1870.

Situé rue Flandre-Dunkerque (aujourd’hui), l’imposant obélisque arbore une croix de fer. Son inauguration, le 11 octobre, connaît un retentissement important dans la presse française et allemande. Les autorités des deux pays sont présentes. Ce monument souligne la volonté d’apaisement entre les deux anciens adversaires. Deux autres monuments commémoratifs avaient déjà été élevés à Champigny : l’ossuaire franco-allemand en 1873 (1878 pour la crypte) et celui des mobiles de la Côte-d’Or en 1883. Tout au long de l’année, des visiteurs venaient s’y recueillir.